Accueil > 1D1 > Chapitre 1 - Introduction > Colbert et la "quantité optimale" de navires

Colbert et la "quantité optimale" de navires

lundi 11 septembre 2017

Extrait d’une "dissertation" de Colbert à l’adresse du Roi en 1669, dans laquelle il soutient que le commerce de toute l’Europe "se fait avec le nombre de 20,000 vaisseaux de toute grandeur ; et l’on demeurera facilement d’accord que ce nombre ne peut estre augmenté, d’autant que les peuples sont toujours égaux en nombre dans tous les Estats, et que la consommation est pareillement toujours égale ; et que de ce nombre de 20,000 vaisseaux, les Hollandois en ont 15 à 16,000, les Anglois environ 3 à 4,000, et les François 5 à 600".
Par conséquent, pour augmenter le volume du commerce français, il faut faire la guerre au commerce étranger : "Les Anglois et les François ne peuvent bonifier leur commerce qu’en augmentant le nombre de leurs vaisseaux et ne peuvent augmenter ce nombre qu’en le prenant sur celuy de 20,000 que compte tout le commerce et, par conséquent en le retranchant sur les 15 ou 16,000 des Hollandois".

Clément P., Lettres, Instructions et Mémoires de Colbert, 1861-1873, t. VI, p. 264.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Quelques lectures utiles (académie de Paris)