Accueil > 2D1 > Chapitre 01 - L’équilibre microéconomique > La concurrence pour le marché

La concurrence pour le marché

mardi 6 septembre 2016

par Michel Mougeot et Florence Naegelen, Revue d’économie politique, 2005

La concurrence pour le marché, définie comme la mise aux enchères du droit de servir la demande, s’est imposée, au cours des années récentes, comme un mécanisme essentiel de régulation de nombreux secteurs. Elle est aussi devenue un objet de controverses notamment au moment de l’attribution en Europe des licences UMTS de téléphonie de troisième génération au début de ce siècle. Cette notion, qui fait l’objet d’applications dans le monde entier, est assez largement ignorée des manuels de microéconomie et même des ouvrages d’économie industrielle. Longtemps confinée à l’attribution des concessions de monopole naturel (« franchise bidding »), cette procédure s’applique aussi de nos jours à des secteurs caractérisés par un marché final de type oligopolistique.

Suite

Mougeot Michel, Naegelen Florence, « La concurrence pour le marché », Revue d’économie politique 6/2005 (Vol. 115) , p. 739-778


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Quelques lectures utiles (académie de Paris)